Kinshasa-RD Congo
Réseaux sociaux

Trois jours avant l’ouverture des bureaux pour recevoir les candidatures des députés provinciaux, le président de la CENI, a reçu ce 21 juin, les mandataires des regroupements et partis politiques à son siège à Kinshasa/ Gombe.

Dans le cadre de l’ouverture des bureaux de réception et de traitement des candidatures BRTC, le numéro un de la CENI Corneille Nangaa a invité les mandataires de partis et regroupements politiques déjà inscrits et enregistrés légalement, pour  réfléchir ensemble sur l’amélioration de certaines démarches politiques et administratives.

En vue d’intensifier la campagne de sensibilisation sur la machine à voter à travers toute l’étendue de la République, la CENI a reçu mille machines en provenance de la Corée du sud, ce 13 juin à l’aéroport de N’djili. 

Pour un bon déroulement de la campagne nationale d’éducation électorale et de sensibilisation des électeurs dans les Chefferies et Secteurs, Groupements et Villages, le vice-président de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI, M. Norbert Basengezi a reçu mercredi 13 juin 2018, à l’aéroport international de N’Djili, de la firme Miru système de Séoul en Corée du Sud, mille machines à voter. Ces machines seront déployées dans 724 Chefferies et Secteurs de 6.095 Groupements et Villages afin de permettre à tout congolais sans distinction de sexe, où qu’il se trouve, sur toute l’étendue du territoire national qu’il ait l’occasion de palper et de manipuler cet outil qui sera utilisé lors des élections dans chaque bureau de vote.

Beaucoup ont pensé que c’en était fait pour la centrale électorale après la réaction de l’ambassade de la Corée du Sud, publiée dans l’édition du lundi dernier de Jeune Afrique. Nenni. Le ciel n’est pas tombé sur Corneille Nangaa et son bureau. Ces derniers restent imperturbables et poursuivent sans désamparer leur sacerdoce.

En vue d’éclairer et d’orienter les préoccupations de la jeunesse sur les élections à venir, l’association Dignité Humaine, DH en sigle, a organisé une journée de mise à niveau des jeunes. Cette sensibilisation entre dans la logique de l’opérationnalisation de son projet de cercle de réflexion et d’actions citoyennes, CRAC en sigle.

Financées par la coalition des mouvements Nord-Sud en Flandres 11.11.11., ces assises avaient pour thème : ‘’Cercle de Réflexion et d’Actions Citoyennes, CRAC en sigle : la responsabilité des jeunes face au processus électoral’’. Ce projet qui couvre la période du 01 au 30 mai 2018 répond au souci d’intégrer les jeunes à la gestion de la chose publique par la voie démocratique.

A l’issue de son assemblée plénière extraordinaire tenue dans la capitale du 15 au 17 février, la Cenco a émis des réserves sur la Machine à voter proposée par la Ceni tout en proposant que des experts internationaux et nationaux viennent expertiser cette dernière en vue de garantir sa crédibilité au sein de l’opinion nationale.
La réponse de la Ceni ne s’est pas fait attendre. Par la bouche de son président, la centrale électorale s’est montrée disposée à donner entière satisfaction à la demande de la Cenco.

Seulement, Corneille Nangaa a tenu à préciser que l’intervention des experts internationaux aux côtés de la Ceni ne sera pas une innovation. Toutes les opérations électorales menées par la Ceni jusqu’à ce jour, ont bénéficié de l’apport des experts internationaux. Pas un seul jour la centrale électorale n’a travaillé sans l’apport des experts depuis la relance de l’actuel processus électoral, fait savoir le numéro un de l’institution électorale congolaise.

©2015 lanouvellerepublique Conçu par GWD
Réseaux sociaux