Kinshasa-RD Congo
Réseaux sociaux

Miettes de la Coupe du monde

Au gré des matches et des potins, nous commenterons, pour les lecteurs de La Nouvelle République, la Coupe du monde de football de la Fifa Russie 2018.

Le Maroc à la merci du sorcier blanc !

Le Maroc va prester dans le groupe de la mort où logent l’Espagne (Vice champion d’Europe 2016) et le Portugal de Cristiano Ronaldo (Champion d’Europe 2016) en plus de l’Iran. Mais les Lions de l’Atlas qui avaient fait une prestation honorable au Mondial 2016 ne se présentent pas en victimes expiatoires.

Ils ont dans leur escarcelle le sélectionneur Hervé Renard. Le Français champion d’Afrique à deux reprises avec deux sélections différentes (Zambie 2012 et Côte d’Ivoire 2015) tient enfin ‘son’ Mundial. Minimisé en France où il avait encadré Lille, rêvant d’Angleterre, Hervé a l’occasion de prouver à la face du monde de quoi il est capable. L’Iran qui affronte le Maroc, est tout à fait dans ses cordes, l’un des deux cadors aura à s’incliner devant ses Lions, de gré ou de force.

L’on retiendra que pour ses 20 derniers, toutes compétitions confondues, le Maroc en a gagné 14, 4 nuls et 2 défaites, soit 70% des matches remportés. Cette sélection a battu tous ses adversaires des derniers préparatoires, des équipes de l’Europe de l’Est. Cela ne veut pas dire grande chose, M. Renard est un renard et il va le démontrer par sa tactique.

Mayonde Kolongo

L’Allemagne avec un gardien sans temps de jeu

Joachim Low a dévoilé sa liste des 23 pour la Coupe du monde 2018. Sur les trois gardiens de la sélection allemande, un n’a pas vraiment  joué cette saison, le légendaire Manuel Neuer. Ses statistiques indiquent 270 minutes et 3 matches avec le Bayern.

Le gardien de but du Bayern Munich, fracturé le 18 avril dernier dans un match de ligue des champions, a été éloigné des terrains.  C’est à peine qu’il vient de retrouver la compétition. Pour son premier match en sélection contre l’Autriche, l’Allemagne avait perdu par 1-2.

Mais le sélectionneur ne jure que par lui. On connaît son opinion sur le gardien et capitaine : "C'est une personnalité incroyable, sûr et hors du terrain", disait Joachim Löw en 2016. "Ces dernières années, il a dominé le poste de gardien de but comme personne avant lui."

Le gardien de 32 ans ne se minimise pas non plus : "J'essaie de guider les joueurs". "Je suis un joueur majeur de l'équipe depuis plusieurs années. J'essaie de guider les jeunes joueurs, sur le terrain, mais aussi en dehors", avait-il paisiblement expliqué durant l'Euro-2016, sans la moindre trace de forfanterie.

Depuis qu'il joue au Bayern en 2011, le gardien formé à Schalke a encaissé, toutes compétitions confondues, un but toutes les... 139 minutes en moyenne. La meilleure moyenne de tous les temps pour un gardien en Allemagne. En équipe nationale, il a aussi battu durant l'Euro le record historique du plus grand nombre de matches d'un gardien de la Mannschaft sans encaisser de buts, en ayant gardé sa cage inviolée durant cinq rencontres consécutives.

Aux Congolais qui me lisent, faites le parallélisme avec Ley Matampi. Voyez ses performances en nationale et comprenez la confiance du sélectionneur Ibenge.

Mayonde K.

La Russie sans espoir

Vladimir Poutine et son peuple organisent la coupe du monde 2018 sans illusion de la remporter ni même de dépasser le premier tour. Le président russe l’a déclaré dans un récent échange télévisé avec son peuple où il faisait une sorte d’état des lieux de la nation.

Pour lui, le plus grand succès à attendre de cette fête du football mondial, c’est du côté de l’organisation. Le million de visiteurs attendus dans les 11 villes et 12 stades retenus pourront contempler la grandeur et la magnificence de l’ex-empire soviétique. Au même titre que les milliards de téléspectateurs qui suivront la compétition à travers le monde.

C’est pour cela que le gouvernement russe a investi 13 milliards de dollars en infrastructures hôtelières, routières et ferroviaires. La sécurité a également absorbé une bonne partie de ce budget vu qu’il fallait maîtriser les terroristes de l’Etat islamiste dont la plupart sont issus des états caucasiens de la fédération de Russie.

L’équipe nationale n’a pas de grand joueurs ni même l’affection de son public. Les Russes assimilent leurs footballeurs à des enfants gâtés du show-business, pas plus. Pire, dans ce pays, le sport national c’est le hockey sur glace. Quelle ferveur dans les stades ? On verra bien. Les supporteurs seront parfois obligés de suivre leurs équipes à plus de 500 kilomètres vu l’immensité du pays qui est le plus grand du monde.

Mayonde K.

La France, sélection la chère du mondial 2018 

Selon le site Transfertmarkt.com la France est l’équipe la chère de cette coupe du monde en valeur cumulée des joueurs. Tous les internationaux retenus par  Didier Deschamps valent 1,08 milliards d’euros.

Les tricolores se classent devant l’Espagne, le Brésil, l’Allemagne et l’Angleterre. Dans le détail, la moyenne d’un Bleu sur le marché des transferts est estimée à 46 millions d’euros. C’est Kylian Mbappé qui est estimé le joueur tricolore le plus cher, avec 120 millions d’euros, devant Antoine Griezmann (100 millions) et Paul Pogba (90). Le Tricolore le moins cher est le gardien de l’Olympique de Marseille Steve Mandanda avec une valeur estimée à 2,5 millions d’euros. A titre de comparaison, la sélection la moins «chère» est celle du Panama, avec 9,43 millions d’euros de valeur estimée pour les 23 joueurs réunis. 

Ce site établit le pronostic suivant pour le parcours de l’équipe de France. Au premier tour, elle terminera en tête de son groupe en devançant le Danemark, l’Australie et le Pérou. Elle dominera ensuite la Croatie en huitième, qui terminera derrière l’Argentine dans sa poule. En quart de finale, les Bleus seront opposés au Portugal, avant de vaincre le Brésil en demi-finale puis de battre l’Espagne en finale de la Coupe du Monde, le 15 juillet prochain. Non, pour établir ce parcours de rêve, une seule méthode a été utilisée : la valeur marchande des joueurs et des sélections établies par Transfertmarkt.com, le site le plus fiable en la matière. Maintenant, place au jeu !

Mayonde avec yahoo.fr

©2015 lanouvellerepublique Conçu par GWD
Réseaux sociaux