Kinshasa-RD Congo
Réseaux sociaux

La journée de ce vendredi 15 juin est pleine de suspens pour les Africains. Non seulement ils doivent suivre les matches de l’Egypte et du Maroc leurs représentants qui entrent en lice, ils ont aussi le choc Portugal-Espagne à se mettre sous la dent.

Avec l’Egypte qui affronte l’Uruguay à 13h, c’est l’entrée en matière du continent africain. L’absence de Mohamed Salah que bien des Congolais connaissent pour ses prestations au Liverpool United  est un réel souci des fans du ballon rond. Qui souhaitent néanmoins que les Pharaons de Shadary l’emportent ou, au moins,  ne perdent pas pour donner sa chance au meilleur buteur du championnat d’Angleterre de retrouver un collectif au riche potentiel.

Bien sûr, il y aura en face Luis Suarez de Barcelone et Edinson Cavani du PSG qu’il faudra suivre. Au Barça, Suarez a inscrit 35 buts et délivré 20 passes décisives en 58 matches cette saison. Cavani, à Paris a enfilé les buts avec 40 réalisations en 48 matches auxquels il faut ajouter 8 passes décisives. Il y aura du spectacle même si Suarez a promis de ne mordre personne.

A 16h, le Maroc d’Hervé Renard est pointé gagnant face à l’Iran. C’est possible et même nécessaire pour profiter d’un hasard face à l’un des deux géants du foot européen. Le fait que beaucoup de Marocains jouent dans les championnats européens rend cet espoir logique. Mehdi Benatia (Juventus) désigné  « joueur maghrébin de l’année 2017 » par les internautes de francefootball.fr, à l’issue d’une consultation en ligne aura à ses côtés Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam).

La Roja (sélection espagnole) qui vient de limoger son coach il y a 3 jours n’aura plus du tout la même capacité de l’emporter face à des Lions de l’Atlas survoltés !

Et enfin, à 19h, le derby de la soirée sera un rendez-vous de connaisseurs. La moitié des joueurs de la sélection espagnole est connue des Congolais qui les suivent à travers le Barca et le Real Madrid dans leur championnat toutes les semaines ou en ligue des champions. Tandis le Portugal amène un Cristiano Ronaldo gonflé à bloc. Ce vainqueur de l’Euro 2016 tient à gagner la première voire la seule et dernière Coupe du monde de sa carrière étant donné son âge (34ans). Dans ce groupe, on compte aussi Pepe (Real Madrid), Raphael Guerreiro (Borussia Dortmund), Renato Sanches (Bayern Munich) ou encore André Gomes (Barcelone).

Pour les Africains, c’est aujourd’hui que les choses sérieuses commencent.

Mayonde Kolongo

©2015 lanouvellerepublique Conçu par GWD
Réseaux sociaux