Kinshasa-RD Congo
Réseaux sociaux

Battre coup sur coup TP Mazembe et DCMP, tel est l’exploit de V.Club. Ce n’est plus à un feu de paille qu’on assiste mais à un véritable retour en force puisque l’entraineur Florent Ibenge et ses joueurs gagnent tous leurs matches de la phase retour.

Ils remontent ainsi lentement et sûrement au classement de cette play-off de la 23è édition de la Linafoot menaçant de déloger les 2 premiers. Car leur brillante victoire sur DCMP (3-1) les a porté à 38 points, derrière respectivement Mazembe (41 points) et Sanga Balende (40 points).

L’on sait par ailleurs qu’à l’issue du match victorieux de mercredi 20 juin, V.Club en était à son 16ème match quand Mazembe en était à 18. Deux victoires de plus placeront les Dauphins noirs de Kinshasa au sommet du classement.

La question Sanga Balende

Ce n’est pas impossible que V.Club finisse sur le podium, étant donné qu’il ne lui reste plus que Sanga Balende comme adversaire coriace sur le parcours. Mais il y a mieux : c’est le même Sanga Balende que Mazembe craint pour le reste de cette phase retour !

Or le président des monstres de Mbujimayi demandait haut et fort l’arrêt du championnat à la phase aller. Il avait certainement peur de ce qui est entrain d’arriver : le réveil tardif de V.Club qui allait disputer la palme au TP Mazembe en le plaçant en position d’outsider. C’est exactement ce qui arrive. Vous n’avez pas encore compris : Sanga Balende est juge et partie. S’il gagne l’une des deux formations, il sortira champion incontesté du Congo. S’il l’emporte sur l’une seulement, il sera deuxième et ira à la ligue des champions de la CAF. J’arrête là mes spéculations, car il peut faire un nul avec une défaite. Là il faudra un logiciel pour ces calculs qui auront à intégrer d’autres nuls, d’autres victoires et des défaites probables.

J’allais oublier : Mazembe a une date butoir. Il doit affronter Saint Eloi Lupopo, son éternel rival le 30 juin. Malheur à lui s’il se fait battre par les cheminots. Même un nul risque d’être fatal pour les Corbeaux. Ah ! Je ne vais pas reprendre les calculs.

De toutes les façons, cette course poursuite pour les 3 premières places rend plus intéressante la Vodacom Ligue 1 malgré la désaffection observée pour les stades. Les téléspectateurs sont plus que jamais nombreux comme on le voit à Kinshasa où les bistrots avec télé enregistrent un nombre croissant de badauds pour les rencontres qui se déroulent en début d’après-midi. Ce n’est pas encore la ligue des champions de l’UEFA mais la Linafoot qui tient vraiment son public en haleine. 

Mayonde Kolongo

 

©2015 lanouvellerepublique Conçu par GWD
Réseaux sociaux