Kinshasa-RD Congo
Réseaux sociaux

Ministre des Sports Papy Niango

Papy Niango, ci-devant ministre national des sports qui venait d’interdire dernièrement à la Linafoot d’organiser ses matches dans les stades de l’Etat a réuni son beau monde le mardi 27 février pour cogiter le développement du sport congolais.

A l’issue de cette rencontre regroupant le ministère, le secrétariat général aux sports et le mouvement sportif, il a mis sur pied une commission qui devra réfléchir, entre autres sujets, à l’organisation des 4è jeux congolais. Des fameux jeux congolais dont la dernière édition remonte à 1974.

La ville de Kisangani est en effervescence à cause du clasico local Nika-Malekesa de ce dimanche 4 février. Les deux formations qui caracolent en tête vont s’empoigner pour une définitive première place.

En effet, Malekesa trônait avec 59 points à l’issue de son match contre Les Vainqueurs soldé par un nul d’un but partout. Nika pour sa part comptait 58 points avant d’affronter ce mercredi 28 février le CSM classé 4è, pour la 28è journée.

L'équipe de Bukavu-Dawa  est à la recherche d'un coach avec licence A CAF. Elle vient de limoger  le coach Mundele pour insuffisance des résultats au vu de la position médiocre qu’elle occupe affiche au Groupe Est  de la Linafoot.

Selon une livraison du site kisanganifoot.com datée du 24 février, la décision a été prise au cours de l’assemblée extraordinaire. Au cours de celle-ci, le poste de trésorier revient désormais à Jean Mushobekwa.

MK

Voici un tableau compact des classements des trois groupes au lundi 26 février. En rouge sont indiqués les relégables de chaque groupe en attendant la clôture des matches et l’homologation desdits classements par l’autorité de tutelle.

Shark XI qui a refusé de jouer au groupe Ouest était compté jusqu’à la 7è journée où il ne se présentait toujours pas sur terrain.

Le Wydad Athletic Club en sigle WAC a enfin remporté la Super Coupe d’Afrique des clubs 2017 devant le TP Mazembe le samedi 24 février dernier sur le score étriqué d’un but à zéro à Casablanca. L’unique but  de la partie est l’œuvre d’Amin  Tighazoui marqué à la 82è minute d’un merveilleux coup-franc.

Le Wydad  qui avait perdu deux fois en Super Coupe de la CAF (1992 et 2003) a du recruter le coach Faouzi Benzarti pour remonter une courbe descendante depuis quelques semaines en championnat. Le vieux briscard avait jugé d’un coup d’œil le TP Mazembe avant ce matvh de gala : « Nous affrontons un grand club qui participe régulièrement à presque toutes les grandes compétitions des interclubs de la CAF. Ses performances semblent être en baisse ces dernières années, mais nous lui devons le respect. »

©2015 lanouvellerepublique Conçu par GWD
Réseaux sociaux